Skip to main content

 

Notre ambition chez LATER… est de fabriquer des vêtements avec le moins d’impact possible sur la planète.

Des prix justes toute l’année

Intégrer des soldes dans un modèle économique, implique d’augmenter les prix de vente pour garder un équilibre financier. Chez LATER, Nous préférons produire moins, et vendre au prix juste toute l’année.

Le prix juste, c’est celui qui permet à tous les acteurs de la chaîne d’être rémunérés à la hauteur de la valeur qu’ils créent, sans dégrader leurs conditions de travail.

Pour que chacun puisse comprendre ce prix juste, nous présentons pour chaque vêtement le détails de tous les coûts qui le construisent.  La transparence totale est la clé d’une consommation raisonnée.

Faire des soldes signifierais également que nous aurions trop produit et donc consommé des ressources inutilement. C’est contraire à notre philosophie et nos engagements.

Pas de collection saisonnière

Nous ne faisons pas de collection en fonction des saisons. Nous sortons des pièces au fil de l’eau. Nous évitons donc les paris hasardeux à long terme sur les quantités et les tendances. Ainsi, nous évitons d’être face à l’urgence du déstockage.

Nous inversons la logique de consommation saisonnière des vêtements. Nos pièces sont intemporelles et peuvent se porter toute l’année : plus besoin de faire de soldes.

Des réductions ponctuelles et cohérentes

Des solutions existent pour baisser le prix à certaines occasions. En effet, la précommande nous a permis de vous proposer la surchemise Épure à 175€ au lieu de 215€.

Ce n’était pas une promotion, mais “le prix juste” induit par l’économie d’échelle. Nous répercutons les impacts financiers, qu’ils soient positifs ou négatifs.

Une consigne intégrée dans le prix de vente

Pour améliorer l’adéquation du prix et de l’usage, nous avons mis en place une consigne sur tous les vêtements que nous vendons. Les clients qui ne portent plus nos vêtements peuvent nous les renvoyer et récupérer une partie du prix. Par exemple, pour une surchemise en laine à 215 euros, la consigne est de 30 euros.

Les vêtement ainsi récupérés sont ensuite proposés dans une collection vintage ou recyclés s’ils sont trop abîmés.

LATER… , un état d’esprit

LATER, c’est l’envie de faire mieux, à notre façon. Elle prend aujourd’hui la forme d’une marque radicalement transparente qui propose des vêtements 100% recyclésfabriqués localement.

Mais plus largement nous souhaitons en faire un état d’esprit, une manière moderne de lire le monde et un cadre souple pour d’autres initiatives pragmatiques, soucieuses des gens et de la planète.

Leave a Reply